Etude d’une méthode de financement alternative pour le sang et les dérivés sanguins labiles dans les hôpitaux.

KCE Reports 12B (2005)

Le sang est précieux. Il est fourni gratuitement et de manière désintéressée à la communauté. Le sang est de plus en plus rare, d'une part parce que les besoins augmentent en raison du vieillissement et d'autre part parce que de plus en plus de donneurs sont exclus par "principe de précaution" (prévention des maladies transmissibles par le sang). Malgré ces précautions et la très estimée qualité de la Croix-Rouge – Rode Kruis, la transfusion sanguine reste une transplantation de tissus : elle ne sera jamais tout à fait sûre. Il convient donc d'utiliser le sang et les produits sanguins tels que les plaquettes et le plasma avec parcimonie.

Publié le: 
2005/05/11