Besoins et suivi des patients atteints de COVID long

Macroviruscovid19

KCE Reports 344 (2021)

Le COVID long touche aussi bien les personnes qui ont fait une forme grave du COVID-19 que celles qui n’ont présenté qu’une atteinte légère. Toutes les catégories d’âge sont concernées, mais avec une fréquence plus élevée pour les 35-69 ans. Six mois après une infection par le coronavirus, au moins une personne sur 7 en garde encore l’un ou l’autre symptôme. Ceux-ci sont très variés et correspondent probablement à une combinaison de différents mécanismes, encore hypothétiques. 

Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) a réalisé une vaste enquête en ligne auprès de 1320 personnes atteintes de COVID long. Cette étude confirme que le COVID long entraîne une dégradation manifeste de la qualité de vie et de fréquentes difficultés à reprendre le travail. L’impact psychologique est lourd. Les patients disent s’être souvent sentis perdus dans notre système de soins et déplorent l’absence de prise en charge globale de leurs problèmes. Le KCE propose de prévoir pour ces patients une évaluation fonctionnelle afin de pouvoir les orienter vers une prise en charge sur mesure, adéquate et coordonnée. Ce ‘bilan’ se ferait dans des centres spécialisés, mais les traitements prescrits devraient être dispensés autant que possible en première ligne.  Lire plus...

Publié le: 
2021/10/26