Revascularisation en cas d’artériopathie périphérique du membre inférieur

R221

Nous attirons votre attention sur la date de publication de ce guide de pratique clinique. D’un point de vue méthodologique, un guideline est généralement considéré comme obsolète après 5 ans. Il est donc possible que certaines parties de ce document ne soient plus d’actualité. 

KCE Reports 221B (2014)

L’artériopathie périphérique (AP) de la jambe est une affection caractérisée par un rétrécissement des artères. Le symptôme initial le plus courant consiste en des douleurs à la jambe qui apparaissent lors de la marche et disparaissant au repos. Un patient sur cinq est confronté à des symptômes plus graves et a donc besoin d’un traitement hospitalier. Si la maladie continue de progresser, le patient peut développer des plaies qui cicatrisent mal et une amputation est parfois nécessaire. Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a développé un guide de bonne pratique pour la restauration de la circulation sanguine, ou revascularisation, chez les patients souffrant d’AP. Les programmes d’exercices améliorent la distance parcourue à la marche chez ces patients. Lorsqu’une intervention est nécessaire, il est souvent possible de choisir entre la chirurgie ou l’angioplastie, une intervention consistant à dilater l’artère par l’introduction d’un ballonnet qui est ensuite gonflé. Les ballonnets d’angioplastie enduits de médicament semblent prometteurs. Dans l’attente de futurs résultats d’études, ce traitement pourrait être remboursé temporairement et sous certaines conditions. Lire plus...

Publié le: 
2014/05/12