Recommandations nationales de bonne pratique pour la prise en charge du cancer localisé de la prostate : seconde partie

Nationale praktijkrichtlijn voor de behandeling van gelokaliseerde prostaatkanker – deel 2

Nous attirons votre attention sur la date de publication de ce guide de pratique clinique. D’un point de vue méthodologique, un guideline est généralement considéré comme obsolète après 5 ans. Il est donc possible que certaines parties de ce document ne soient plus d’actualité. 

KCE Reports 226B (2014)

Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) et le Collège d’Oncologie ont examiné les avancées les plus récentes en matière de traitement des cancers localisés, non métastasés, de la prostate. Un précédent rapport indiquait que, face aux formes les moins agressives de ce cancer, il ne fallait pas nécessairement intervenir tout de suite et que l’on pouvait se contenter de surveiller son évolution. Dans les formes à risque plus élevé, l’ablation de la prostate(prostatectomie) et la radiothérapie restent indiquées. Le traitement par hormonothérapie seule est formellement contre-indiqué dans les cancers localisés car ce traitement a des effets secondaires et pourrait raccourcir l’espérance de vie des hommes traités. En ce qui concerne le traitement par ultrasons (HIFU), en l’absence de nouvelles preuves scientifiques quant à son efficacité, le KCE recommande que ce traitement ne soit pratiqué que dans le cadre d’études cliniques. Lire plus...

Publié le: 
2014/07/03