Dépistage du cancer du sein : comment identifier les femmes exposées à un risque accru - Quelles techniques d'imagerie utiliser ?

Nous attirons votre attention sur la date de publication de ce guide de pratique clinique. D’un point de vue méthodologique, un guideline est généralement considéré comme obsolète après 5 ans. Il est donc possible que certaines parties de ce document ne soient plus d’actualité. 

KCE Reports 172B (2012)

En Belgique, toutes les femmes âgées de 50 à 69 ans sont invitées tous les 2 ans par les autorités à un examen du sein par mammographie. Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) avait conclu en 2010 (KCE Report 129) qu'il n'était pas opportun d’étendre ce dépistage organisé du cancer du sein aux femmes dès l’âge de 40 ans. 
Pour les femmes exposées à un risque accru, un dépistage plus précoce peut être envisagé. Mais ce risque accru ainsi que la fréquence et la méthode de dépistage à suivre,  doivent idéalement être déterminés de manière standardisée.
Pour les femmes sans risque accru de cancer du sein, le dépistage organisé suffit. Beaucoup de femmes se font pourtant dépister en dehors du programme officiel. Une échographie est alors souvent ajoutée à la procédure diagnostique qui n’offre généralement aucune valeur ajoutée et entraîne inutilement de l’anxiété et des examens supplémentaires. Lire plus...

4 juin 2012 (2nd edition ;1st edition : 10 janvier 2012)

Personne de contact
Karin Rondia (FR)
+32 (0)2 287 33 48
+32 (0)475 769 766
Publié le: 
2012/01/10