Procédure d'évaluation des dispositifs médicaux émergents

KCE Reports 44B (2006)

Lorsque de nouvelles technologies apparaissent sur le marché, il n’est pas toujours possible de juger si elles représentent une plus-value pour le patient et si l’assurance maladie doit en assurer le financement. La diffusion et le remboursement rapide de ces implants sont cependant déterminants pour de nombreux patients. Le KCE et l’INAMI ont développé une nouvelle procédure, spécifique aux implants novateurs, qui met en balance d’un côté le coût financier pour l’assurance maladie et de l’autre  la sécurité, l’efficacité et le rapport coût-efficacité de tels implants.

PERSONNE DE CONTACT
Karin Rondia (FR)
+32 (0)2 287 33 48
+32 (0)475 769 766
VOIR AUSSI
Publié le: 
2006/11/09