Le KCE se penche sur le modèle de planification des médecins

CP278

En décembre dernier, le KCE a publié un rapport demandé par la Cellule de Planification du SPF santé publique en vue de la soutenir dans ses travaux sur le modèle de planification des sages-femmes (KCE Reports 278B). En marge de ce rapport figuraient une série de recommandations méthodologiques de portée plus générale, bien utiles pour d’autres exercices de planification de professions de santé. Et l’on songe alors immédiatement à la profession de médecin généraliste, qui se trouve aujourd’hui, comme chacun sait, dans l’œil du cyclone.

Le modèle actuellement utilisé par la Cellule de Planification est considéré comme l’un des plus complets d’Europe. Toutefois,  la méthode mise en œuvre pour le calcul du nombre d’équivalents-temps plein (ETP) ne permet pas de tenir compte précisément du niveau d’activité médicale réel.

Récemment, le Conseil d’Etat a jugé que les quotas en médecine reposaient sur un modèle qui manquait de fondements scientifiques. La Ministre de la santé Maggie De Block a chargé le KCE de réexaminer ce modèle de calcul et de suggérer des pistes pour l’améliorer
Une large consultation des différentes parties prenantes est donc actuellement en cours, sous l’égide du KCE en collaboration avec la Cellule de Planification.

Elle portera essentiellement sur l’analyse des différentes variables à intégrer dans le modèle : les stakeholders sont-ils d’avis qu’il faut en ajouter ? en retirer ? en modifier la collecte ou la pondération? De quelle manière et à partir de quelles sources ces variables devraient-elles idéalement être collectées ?

Les résultats de cette étude sont attendus pour le mois de juin 2017. Nous vous tiendrons bien entendu au courant. 

PERSONNE DE CONTACT
Karin Rondia (FR)
+32 (0)2 287 33 48
+32 (0)475 769 766
RAPPORT ANNUEL
Published on: 
2017/07/19