En quelques chiffres : Performance du système de santé belge

Tous les 3 ans, le KCE publie un « check-up » de notre système de santé, en collaboration avec l’INAMI et l’Institut Scientifique de Santé Publique (ISP).

Le rapport 2015 (données de 2008-2013) examine les points forts et les points faibles du système à travers 106 indicateurs portant sur 6 grands domaines : la promotion de la santé, les soins préventifs, les soins curatifs, les soins de santé mentale, les soins de longue durée et les soins autour de la fin de vie.

Nous en avons épinglé quelques-uns pour vous :

  • 78 % de la population belge s’estime en bonne santé et est satisfaite de ses soins de santé, un résultat supérieur à la moyenne des autres pays européens
  • La couverture vaccinale des bébés est excellente mais chez les ados, elle reste parfois inférieure aux recommandations (p.ex. 85% de rappel pour la rougeole)
  • La vaccination contre la grippe est en recul chez les personnes âgées (56,4% chez les +65ans).
  • La coordination des soins s’améliore pour les patients diabétiques sous insuline (90,8% de convention/ passeport/trajet de soins) et cancéreux (83,6% de COM).
  • face-smile-2 La prévalence du portage de MRSA en MR-MRS diminue 
  • Le nombre de personnes âgées en MR-MRS recevant plus de 5 médicaments par jour est trop élevé.
  • Le recours aux soins palliatifs augmente et la qualité des soins de fin de vie s’améliore…mais trop de patients décèdent encore à l’hôpital.
  • face-sad-3 La prise d’antidépresseurs augmente (13,4% de la pop en 2013) et la prescription d’antibiotiques ne diminue pas assez …  
  • face-smile-2 La prescription de médicaments génériques augmente 
  • Les examens radiologiques restent trop souvent prescrits en dehors des indications.
  • De nombreuses inégalités socio-économiques subsistent, avec notamment un déficit de compréhension des messages de promotion de la santé (littéracie en santé) dans la population.
  • Enfin, la proportion de nouveaux médecins généralistes diplômés dans l’ensemble des spécialités médicales n’atteint pas les quotas fixés par la Commission de Planification, même si la situation s’est améliorée ces dernières années. La moyenne d’âge des MG en activité augmente cependant de façon préoccupante : 43,2% sont âgés de plus de 55 ans.
PERSONNE DE CONTACT
Karin Rondia (FR)
+32 (0)2 287 33 48
+32 (0)475 769 766
RAPPORT ANNUEL
Published on: 
2017/07/18