L'utilisation des médicaments dans les maisons de repos et les maisons de repos et de soins belges

Bien que 1,5 % seulement de la population belge réside dans une des 1.700 maisons de repos (MRPA) ou maisons de repos et de soins  (MRS), les coûts générés par leur consommation de médicaments représentent plus de  5,6 % (123 millions €) du budget total des médicaments remboursés par l’assurance maladie. Par ailleurs, les résidents de ces institutions paient  des montants importants de leur poche, en moyenne 50 euro par mois pour les seuls médicaments consommés pour lutter contre les maladies chroniques.
Un rapport réalisé par le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) en collaboration avec l’INAMI et un consortium de recherche sous la direction du ‘Heymansinstituut’ de Gand, fait le constat d’une consommation chronique particulièrement élevée de médicaments anti-dépresseurs, souvent en combinaison avec des calmants.  En outre, sont également prescrits des médicaments anciens ou dont l’efficacité est insuffisamment démontrée.  On observe aussi une grande variabilité entre les différentes institutions.

 

Publié le: 
2007/02/13