Le financement des soins infirmiers à domicile en Belgique

KCE Reports 122B (2010)

En collaboration avec la K.U.Leuven et l’ULB, le Centre Fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) a examiné si le financement actuel des soins infirmiers à domicile en Belgique avait besoin d’être adapté ou même d’être revu de façon fondamentale. L’étude s’est intéressée exclusivement aux soins infirmiers à domicile, et non à la prise en charge globale des patients à domicile. Une réforme du financement postule une réflexion globale sur les rôles attendus de chaque type de services de santé. Pour cela, une meilleure coordination entre les niveaux de compétence politique est nécessaire. Le mode de financement mixte actuellement en vigueur peut être maintenu à condition d’être optimalisé. La nomenclature devrait être actualisée et une distinction plus nette entre soins post-aigus et soins chroniques est souhaitable. De même, la mesure de la dépendance des patients et la qualité des soins devraient jouer un rôle plus accentué dans le financement.

Publié le: 
2010/02/04