Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé engage (KCE) : un expert-chercheur, pour un emploi à temps plein ou temps partiel (minimum 50 %) (m/f/x)

(Pour des raisons de lisibilité, la forme masculine sera utilisée dans cette annonce).

Le cadre général des missions du KCE consiste à conduire des études scientifiques pour soutenir des soins de santé de haute qualité et accessibles et permettre une allocation aussi efficiente et transparente que possible des moyens disponibles, tout en tenant compte des objectifs politiques en matière de santé publique et d’assurance soins de santé.

Récemment le KCE a aussi reçu la mission de référent scientifique pour toute question relative aux surprimes demandées aux personnes malades dans le cadre de l'assurance solde restant dû. Cette mission s’inscrit dans la toute nouvelle loi du 4 avril 2019 qui interdit à l'entreprise d'assurances, à l'expiration d'un délai de dix ans après la fin d'un traitement anticancéreux réussi et en l'absence de rechute dans ce délai, de prendre en compte cette pathologie pour déterminer l'état de santé actuel et d’établir d’éventuelles surprimes. On parle d’un droit à l'oubli pour certaines assurances de personnes.
Le KCE peut être requis pour adapter la grille de référence et notamment déterminer après quels délais et suivant quelles modalités le droit à l’oubli peut s’appliquer pour certains cancers, mais aussi certaines affections chroniques. Le texte de la loi est accessible via l’hyperlien suivant : http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/change_lg.pl?language=fr&la=F&table_name=loi&cn=2019040426.

Le présent recrutement s’inscrit dans le cadre de cette nouvelle mission. 

Conditions à remplir pour toute candidature

  • Etre porteur d’un diplôme permettant l’accès à une profession en soins de santé (praticien infirmier, sage-femme, kinésithérapeute, praticien de l’art dentaire, pharmacien, médecin …) complété obligatoirement par une formation universitaire (licence ou maîtrise);
  • Démontrer une maîtrise des concepts et des méthodes de l’épidémiologie médicale, en particulier les études de cohorte, les tables de mortalité (de survie) et les analyses de survie ; 
  • Être capable d’exécuter une revue systématique de la littérature, d'évaluer le niveau de qualité des données probantes (hiérarchie des preuves, évaluation des biais), de rapporter l'information scientifique dans des formats adéquats (tables d'évidence et synthèses) ;
  • Maîtriser le langage médical et comprendre l'information relative aux techniques diagnostiques et aux traitements complexes ;
  • Avoir contribué à la publication d’articles scientifiques dans des revues scientifiques indexées et révisées par les pairs, dont au moins deux articles en premier auteur ;
  • Témoigner de compétences rédactionnelles en anglais et d’une capacité à travailler au sein d’équipes multidisciplinaires et trilingues (NL, FR, EN).

Eléments aussi considérés lors du recrutement 

  • Etre porteur d’un doctorat (PhD), ou avoir une importante expérience démontrée dans le domaine d’épidémiologie médicale ou bio-statistique ;
  • Avoir une expérience clinique, par exemple dans les domaines de l’oncologie, la médecine interne ou les maladies chroniques ;
  • Avoir une expérience de plusieurs années dans le domaine de l’épidémiologie clinique, et plus particulièrement dans le cadre des études de survie et/ou dans le domaine de l’oncologie ;
  • Avoir une connaissance approfondie du système des soins de santé en Belgique ;
  • Avoir connaissance des principales bases de données bibliographiques internationales et des bases de données administratives belges dans le secteur de la santé.

Tâches

  • Vous assurez la responsabilité de répondre à toutes les questions de recherche soumises au KCE dans le cadre de la nouvelle loi du 4 avril 2019 relative au droit à l’oubli pour certaines assurances de personnes 
  • Vous collaborez aux autres projets de recherche du KCE, en fonction des besoins ;
  • Vous analysez de manière critique vos résultats de recherche et les synthétisez dans un rapport scientifique en anglais. Vous formulez également des recommandations concrètes à l’intention des principaux décideurs, des organisations professionnelles, des associations scientifiques, des représentants de patients, tout en impliquant les groupes d’intérêt (stakeholders) ;
  • Vous communiquez de manière convaincante les résultats des études aux différents groupes cibles (décideurs, prestataires de soins de santé, citoyens, etc.) ;
  • Vous actualisez vos connaissances et vos compétences et vous collaborez au développement des processus de recherche du KCE.

Nous vous offrons

  • Un contrat à durée indéterminée (au minimum 50%), un salaire attractif, des chèques repas, une assurance hospitalisation et une assurance groupe, un temps de travail flexible dans une semaine de 38h, la possibilité de prester à domicile une partie du temps de travail, le remboursement des frais de transport en commun domicile-travail, une bonne accessibilité via les transports en commun, un environnement moderne de travail avec une attention particulière pour le bien-être au travail et pour l’ergonomie sur votre lieu de travail ;
  • Un travail stimulant intellectuellement, des collègues de haut niveau scientifique et d'horizons variés (médecins et experts issus d’autres professions de santé, économistes, sociologues, analystes de données, juristes...) dans une ambiance de travail agréable.

Comment postuler?

Envoyez votre C.V. avec une lettre de motivation par mail à jobs@kce.fgov.be avant le 28 janvier 2020 à 13h00.

Procédure de sélection

Si vous êtes éligible, vous serez invité à participer à une épreuve écrite organisée au KCE au cours du mois de février 2020.

Si vous avez réussi l'épreuve écrite, vous serez invité à un entretien qui aura probablement lieu au cours du mois de mars 2020.

Plus d'information?

S’adresser à Madame Miranda Landtsheere, responsable recrutements, jobs@kce.fgov.be, Tél : +32 2 287 33 88. À propos du KCE, voir www.kce.fgov.be.
 

CONTACT
Miranda LANDTSHEERE
02 287 33 19
RAPPORT ANNUEL
Published on: 
2020/02/03