La Belgique et les Pays-Bas investissent ensemble 6 millions dans des études cliniques - BeNeFIT, un projet pilote de recherche en soins de santé unique en son genre

Logo ZonMW Logo BENEFIT KCE
Singnature de l'accord

Christian Léonard (KCE) et Martijntje Bakker (ZonMw)

Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) et son homologue néerlandais ZonMw (Nederlandse organisatie voor gezondheidsonderzoek en zorginnovatie) ont signé ce 30 novembre un accord d’investissement conjoint de 6 millions d'euros pour la réalisation d’études cliniques comparatives et axées sur la pratique. L’objectif de ce projet BeNeFIT (Belgium-Netherlands Funding of International Trials) est de permettre à des institutions belges et néerlandaises de réaliser des recherches cliniques ayant un impact potentiel pour les patients, les prestataires de soins et les autorités de santé des deux pays. En janvier 2018, le KCE et ZonMw inviteront les chercheurs belges et néerlandais à soumettre des projets d'études conjointes et, pour ceux qui seront sélectionnés, à les réaliser.

Des questions de soins de santé pertinentes pour les deux pays
Les études cliniques ne portent pas souvent – pas suffisamment en tout cas – sur des comparaisons d’efficacité entre différentes formes de traitement, par exemple un médicament comparé à une intervention chirurgicale, ou une intervention versus pas d’intervention, etc. De plus, une grande partie des recherches cliniques ne sont pas axées sur la pratique (c’est-à-dire qu’elles ne sont pas réalisées dans des conditions comparables à celles d’une pratique quotidienne), de sorte que leurs résultats ne sont pas directement utilisables par les praticiens. Les études comparatives et axées sur la pratique permettent d’améliorer la qualité des soins pour les patients et contribuent aussi à une utilisation plus efficiente des deniers publics.

Aux Pays-Bas, les autorités financent déjà depuis longtemps ce type d’études, via les programmes de « bon usage des médicaments et « recherche d'efficacité » (‘Goed Gebruik Geneesmiddelen’ en ‘DoelmatigheidsOnderzoek’) de ZonMw. En 2015, la ministre de la Santé Maggie De Block a chargé le KCE de mettre sur pied un programme de recherches similaires (KCE Trials) et d’en assurer le suivi.

Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique (Belgique): "Ma priorité en tant que ministre de la Santé publique est d’identifier les meilleurs traitements possibles pour le patient. J’ai donc lancé en 2015 un programme d’études cliniques axées sur la pratique dans notre pays. Avec le projet  BeNeFIT  nous franchissons aujourd’hui une étape supplémentaire : en nous associant avec les Pays-Bas, nous élargissons notre portée et nous mettons notre expertise et nos moyens en commun. Cela nous permettra de progresser plus rapidement, dans l’intérêt du patient."

Les initiatives belge et néerlandaise vont donc à présent unir leurs forces pour créer le projet BeNeFIT. En effet, de nombreuses questions relatives aux soins de santé sont pertinentes pour les deux pays ; grâce à cette collaboration, les études cliniques seront menées plus rapidement et plus efficacement. Ce projet pilote offrira aux chercheurs, mais aussi aux autorités subsidiantes, l’occasion de se renforcer mutuellement et d'apprendre les uns des autres.

Bruno Bruins, ministre des soins médicaux (Pays-Bas) : “Les Pays-Bas et la Belgique collaborent déjà intensivement sur le plan des médicaments. Cette initiative commune de recherche est un nouveau pas dans cette relation étroite. Une collaboration qui apporte beaucoup pour nos deux pays. Grâce à cette union des forces entre les organisations belge et néerlandaise, la recherche sera plus efficace et les résultats plus précieux pour notre société. "

Un appel à projets conjoint en janvier 2018
En janvier 2018, les deux organisations lanceront un appel commun aux chercheurs belges et néerlandais, afin de collecter des projets d’études porteurs de bénéfices potentiels pour les patients, les prestataires de soins et les décideurs politiques des deux pays. Cet appel sera publié sur les sites web des deux institutions.

Le budget de 6 millions d'euros maximum financera des études portant sur des patients des deux pays, répartis selon un bon équilibre géographique – et pour la Belgique, une bonne répartition entre les deux communautés linguistiques.

La sélection finale des propositions, elle aussi commune et centralisée, sera rendue publique en juin 2019.

Si vous souhaitez être tenus au courant de cet appel à sujets, vous pouvez:

Pour plus d’informations :

KCE: Frank Hulstaert (+32 2 287 33 73) ou Leen Verleye (+32 2 287 33 40), ou via trials@kce.fgov.be

ZonMw: Stijn Tersmette (+31 70 349 5260) ou Harald Moonen (+31 70 349 5349), ou via benefit@zonmw.nl

---------------------------

Informations complémentaires pour les chercheurs

Sur quel type d’études porte le financement?

Ce programme met l'accent sur des études comparatives d'efficacité susceptibles d’améliorer la qualité et l’efficience des soins de santé. Par études comparatives d'efficacité, on entend des études qui comparent deux options thérapeutiques (y compris placebo ou absence de traitement) déjà utilisées en pratique clinique pour une indication donnée, mais qui n’ont pas encore (suffisamment) fait l’objet de comparaisons directes permettant de déterminer laquelle des deux options fonctionne le mieux en pratique quotidienne. Les options thérapeutiques ne se limitent pas aux médicaments mais incluent aussi, p.ex., la psychothérapie, la chirurgie, les tests diagnostiques, etc. La condition est que les interventions étudiées puissent être remboursées dans les deux pays.

L’objectif principal de l'étude doit être non commercial.
L’étude est conçue et menée à bien dans le cadre d’une collaboration entre plusieurs institutions, dont au moins deux belges et deux néerlandaises.

N’entrent pas en ligne de compte pour ce projet pilote :

  • les études d’implémentation
  • les études portant sur l’organisation des soins de santé (Health Services Research)
  • les études portant sur des interventions nouvelles ou des innovations
  • les études dont le recrutement est déjà en cours, ou qui ont déjà été soumises à un comité d’éthique (ou, en Belgique, à l’Agence fédérale des Médicaments et Produits de santé – AFMPS)

Qui peut introduire une proposition d’étude?

Si le sponsor (investigateur principal) est établi en Belgique, il doit s’agir d’un sponsor non commercial (tel que défini par la loi du 7 mai 2004).

Si le sponsor (investigateur principal) est établi aux Pays-Bas, il doit s’agir d’une institution de recherche ou de soins néerlandaise.

 

Aucun droit ne peut être dérivé de cet avis préalable. Le texte final de l'appel ainsi que les conditions et critères qui y sont énoncés sont déterminants.

CONTACT
KCE Trials
+32 2 287 33 88
Published on: 
2017/12/01