Hadronthérapie

KCE Reports 67B (2007)

Le nombre de patients cancéreux qui pourraient bénéficier de l’hadronthérapie est trop faible pour justifier la création d’un centre en Belgique. C’est la conclusion que livre une récente étude du Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE). La solution réside plutôt dans des accords avec des centres étrangers pour le traitement des patients belges.

Publié le: 
2007/11/13