Extraction préventive des dents de sagesse en l’absence de toute pathologie : évaluation rapide

KCE Reports 182B (2012)

Faut-il extraire les dents de sagesse saines de manière préventive afin d’éviter la survenue de problèmes futurs ? Ou vaut-il mieux les laisser en place et les surveiller, et intervenir lorsque cela s’avère nécessaire ? Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a examiné la question selon une approche scientifique. Peu d’études se sont penchées sur cette thématique, et les publications sont de faible qualité. Toutefois, elles révèlent que l’extraction préventive des dents de sagesse chez les adolescents ne permet pas de résoudre ou d’empêcher le chevauchement ou le mauvais alignement des dents de devant. De plus, il n’existe pas suffisamment de preuves établies qui soutiennent que l’extraction préventive des dents de sagesse est plus avantageuse que de laisser ces dents en place. Pour ces raisons, le KCE ne recommande pas l’extraction préventive systématique des dents de sagesse saines.

Une version en haute résolution est à votre disposition sur demande à press@kce.fgov.be

Publié le: 
2012/07/06