Etude 2019-05 (HSR) Indicateurs de qualité pour la prise en charge du cancer de l’ovaire

Etude en cours - En 2017, dans le classement des cancers chez la femme, le cancer des ovaires occupait la 10ème place en Belgique ; 784 nouveaux cas de cancer de l’ovaire ont été diagnostiqués cette année-là et deux tiers des femmes étaient diagnostiquées à un stade avancé. 

En 2016, le KCE publiait des directives cliniques pour le diagnostic, le traitement et le suivi des femmes touchées par le cancer de l'ovaire (rapport KCE 268). Sur la base de ces directives, de rapports d'audits internationaux et de publications scientifiques, le KCE développera, en étroite collaboration avec le Registre Belge du Cancer et une équipe d'experts cliniques, un ensemble d'indicateurs pour évaluer la qualité des soins offerts dans les hôpitaux belges aux femmes atteintes d'un cancer de l’ovaire. Cette approche a été utilisée avec succès pour évaluer la qualité des soins offerts aux patients atteints de cancer du sein, de cancer des testicules, de cancer de l'œsophage et de l'estomac, de cancer du poumon et de cancer de la tête et du cou. 

Des analyses antérieures effectuées par le Registre Belge du Cancer ont démontré l'énorme dispersion des soins aux patientes atteintes d'un cancer de l’ovaire. En 2004-2008, la prise en charge de ces patientes a eu lieu dans 113 hôpitaux différents, avec un volume annuel très variable. Cette étude examinera la dispersion actuelle des soins et les relations entre le volume des hôpitaux, les processus de soins et les résultats.

Published on: 
2020/02/18