Couplage de l’échantillon permanent avec les données hospitalières : Étude de faisabilité et de représentativité des données

R208

KCE Reports 208B (2013)

Mieux vaut coupler certaines banques de données de manière permanente pour que la recherche scientifique sur les données de santé soit plus rapide et moins chère. A condition, bien sûr, que cela se déroule d’une manière strictement sécurisée, ce couplage permet en effet d’éviter des procédures répétées, longues et complexes auprès de la Commission de la protection de la vie privée. C’est ce que propose le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) suite à une étude menée en collaboration avec l’Agence InterMutualiste (AIM), la Cellule Technique (INAMI-SPF Santé publique) et la plateforme eHealth.
 

Publié le: 
2013/10/17