FOCUS sur le cancer du sein

Focus

Cette page vous permet de trouver en quelques clics l’ensemble des travaux du KCE relatifs au dépistage et au traitement du cancer du sein ainsi qu'à la reconstruction après une opération.


Dépistage du cancer du sein

Est-il souhaitable de me soumettre à un examen de dépistage du cancer du sein ou non ? Ce dépistage ne présente-t-il pas des inconvénients ? Que se passe-t-il si une anomalie est découverte ? Ce sont là quelques-unes des questions que se posent de nombreuses femmes lorsqu’un dépistage du cancer du sein leur est proposé – voire bien avant. Leurs hésitations sont justifiées car le dépistage du cancer du sein fait l’objet de certaines controverses dans le monde médical, et ces controverses n’échappent pas à une médiatisation parfois excessivement simplificatrice. 

En réalité, le dépistage du cancer du sein présente des avantages et des inconvénients, sur lesquels il est important que toute femme reçoive une information claire et objective afin de pouvoir prendre sa décision en connaissance de cause. Ces avantages et inconvénients varient selon l’âge de la femme et ses antécédents familiaux.

Le KCE a élaboré un ensemble de messages neutres à l’intention des femmes ayant un risque « normal » (donc pas pour celles qui appartiennent à des « familles à cancer du sein »). Une attention particulière a été apportée à la clarté de ces messages afin de les rendre accessibles à tout le monde. Ce matériel didactique est destiné à toute personne active dans le domaine, et peut être utilisé avec les femmes concernées ou inséré dans une documentation écrite.

En Belgique, le dépistage organisé s’adresse aux femmes entre 50 et 69 ans, ce qui correspond aux recommandations internationales. Le KCE a analysé en détail les raisons pour lesquelles le dépistage est déconseillé en dehors de cette tranche d’âge :

Certaines femmes présentent un risque génétique élevé de cancer du sein. Le facteur de risque le plus important est l’existence de plusieurs cas de cancer du sein (ou des ovaires) dans la famille. Pour ces femmes, il est justifié de prévoir des dépistages plus ciblés ; encore faut-il savoir lesquels. Que faut-il penser des échographies systématiquement réalisées par certains médecins ?

Traitement du cancer du sein

En collaboration avec le Collège belge d’Oncologie, le KCE remet régulièrement à jour les recommandations pour le traitement du cancer du sein pour l’adapter aux dernières découvertes scientifiques. Entre autres points marquants de cette dernière version : le curage des ganglions lymphatiques axillaires n’est pas toujours nécessaire et il n’est pas certain que le médicament Avastin® apporte des bénéfices en cas de cancer du sein métastatique. 

D’autres rapports portent sur la qualité des soins et sur les rapports coût-efficacité de certains médicaments et tests de diagnostic :

Reconstruction du sein

En Belgique, environ une femme sur six opte pour une reconstruction du sein après un cancer. Il s’agit d’un choix éminemment personnel où interviennent des motivations très diverses, mais il ne devrait pas être restreint par des considérations financières. Or il n’est pas rare que des « suppléments esthétiques » importants soient exigés, notamment pour les reconstructions de type autologue. Le KCE a réalisé une étude pour déterminer à combien s’élèverait une rémunération appropriée et raisonnable des chirurgiens plasticiens pour les interventions de reconstruction autologue du sein. 

Published on: 
2017/07/07