Logo of the Belgian government
 

L'application des critères de priorité

Les propositions de sujets d’études pour le programme annuel 2017 du KCE ne sont plus acceptées au-delà du 7 septembre 2016 à minuit.

Si vous souhaitez être tenu au courant lorsque nous lancerons notre nouvel appel à sujets d'étude (pour le programme annuel 2018 et suivants), veuillez vous inscrire ici (cocher ‘Call for study subjects’) 

Exemple de formulaire

1. Anonymisation de toutes les propositions ;

2. Lecture attentive et évaluation de chaque proposition :

Au moins 12 personnes interviennent à ce stade:

  • les membres de la direction du KCE
  • les experts seniors du KCE
  • deux autres experts spécialisés dans le domaine du sujet proposé

Les 5 critères de priorité sont les suivants : 

  • Pertinence pour la prise de décisions : Quel est le potentiel de l’étude en termes d’aide à la prise de décision ?
  • Importance de l’étude – Fréquence : Le sujet d’étude concerne-t-il un grand nombre de patients, d’épisodes de maladie, de prestataires de soins et/ou d’institutions de soins ?
  • Importance de l’étude – Sévérité : Ce sujet représente-t-il un problème sérieux sur le plan de la santé ou des soins de santé (l’espérance de vie, la qualité de vie des patients concernés, l’efficacité, la qualité et la continuité des soins ; l’accessibilité (non financière), l’équité des soins ; les questions sociales ou éthiques) ou sur le plan économique (l’accessibilité financière pour le patient et/ou les autorités ; l’efficience d’allocation des ressources disponibles) ?
  • Importance de l’étude – Possibilités d’amélioration : La recherche proposée apportera-t-elle une solution au problème ? Doit-on s'attendre à certains obstacles ?
  • Faisabilité : L’étude proposée est-elle réalisable dans un délai d’un an ?

Pour chaque critère de priorité, les évaluateurs utilisent une cotation de 1 à 5 : 1 = insuffisant;  2 = faible;  3 = satisfaisant;  4 = bien;  5 = parfait.

La moyenne ainsi que l’écart-type des scores octroyés par tous les évaluateurs sont calculés pour chacun des scores.
En cas de divergences de vue, notamment sur base de l’écart-type mais également sur base de commentaires formulés par écrit par les évaluateurs, le sujet est mis en délibération. Ces délibérations ont pour but de parvenir à un consensus qui est alors matérialisé par une adaptation des scores.

La somme arithmétique des 5 scores moyens accordés à chaque sujet détermine son ordre de priorité. Plus la somme est élevée, plus le sujet d’étude est prioritaire.

3. Établissement de la shortlist et du programme provisoire

Les projets ayant obtenu les scores globaux les plus élevés constituent une shortlist d’environ 20 nouveaux sujets de recherche, qui sera soumise au conseil d’administration du KCE en octobre 2016.
Le conseil d’administration peut adapter la prioritisation ; il établit alors le programme d’étude provisoire 2017.  

publié le 01-06-2016